Ecole

Et si on créait une WebTV scolaire sur l’ENT ?

, Mis à jour le 9 janvier 2024

Dans les Hauts-de-France, la Délégation Académique au Numérique Éducatif de Lille a lancé un projet de WebTV, partagée via l’ENT. Une trentaine de classes de cycles 2 et 3 se sont portées volontaires pour participer à l’aventure en créant des vidéos tout au long de l’année. Nommé “ENTV”, le projet fait intervenir de nombreuses compétences et offre une grande source de motivation aux élèves. Interview de Sébastien Bernard, Chargé de mission et Chef de projet ENT 1er degré à l’académie de Lille.

ONE : Comment est née cette idée de créer une WebTV partagée entre plusieurs écoles ?

Sébastien Bernard : Actuellement et de manière globale, il y a vraiment une dynamique très forte autour de l’éducation aux médias. Par exemple, à la DANE de Lille, on met beaucoup de matériel à disposition des équipes éducatives pour les accompagner dans leurs projets numériques, comme la création d’une WebRadio. Cette fois, on souhaitait aller plus loin en créant une WebTV. La vidéo est vraiment un format génial, qui permet de travailler énormément de compétences et ce n’est pas si complexe à mettre en place. On peut filmer avec un simple téléphone portable et obtenir une qualité de son et d’image tout à fait correcte. L’idée était donc d’accompagner les enseignants et de leur dire : “Lancez-vous !”

Comment s’est organisée la mise en place du projet ENTV ? 

Le projet s’est construit petit à petit. Fin septembre, on a posté un message flash sur l’ENT pour inviter les enseignants à participer. Ça a très bien fonctionné, on a une trentaine de classes qui ont choisi de contribuer à la WebTV ! Ensuite, on a créé un groupe dans l’ENT, comprenant l’ensemble de ces enseignants, et il y a eu un temps de concertation. Par exemple, on leur a partagé une fiche technique, un simple recto-verso avec des petits conseils sur le cadrage ou la prise de son, et bien sûr, un modèle d’autorisation de droit à l’image à faire signer par les parents d’élèves. Puis, on a créé le Blog du projet et les productions des vidéos en classe ont pu commencer à partir de décembre. 

Comment sont choisis les sujets des vidéos de la WebTV ? 

Pour l’ENTV, il y a trois catégories de formats que les classes peuvent choisir : le reportage, le JT et l’interview. En termes de thématiques, chaque classe est libre. Souvent, elles rattachent les vidéos à leurs projets pédagogiques et ça donne un contenu équilibré à la WebTV. Il y a tout un travail de classe pour choisir le contenu de la vidéo, préparer les textes, s’exercer à la mise en voix, puis l’enregistrer. Une des enseignantes, avec ses élèves de CE1 – CE2, a déjà proposé trois vidéos absolument géniales. Ils ont créé une série de reportages qui s’appelle “La mission hérisson”. Ils se sont documentés sur l’animal et ont construit un abri dans le jardin de l’école. Ensuite, ils ont mené une petite enquête, pour savoir si l’abri avait été visité par un hérisson, en disposant sur le sol des feuilles avec de l’encre. Ils ont même placé une petite caméra infrarouge dans l’abri pour capter la venue du hérisson et l’intégrer au reportage ! Il y a aussi la vidéo d’une autre classe sur la campagne de prévention “Octobre rose” et un autre reportage sur le sujet du harcèlement s’apprête à être finalisé.

Comment se déroule la publication des vidéos sur le Blog ENTV ? 

Les écoles nous transmettent leurs montages, auxquels j’ajoute un générique de début et un générique de fin, pour apporter une cohérence à l’ensemble des vidéos de la WebTV partagée. Ensuite, j’héberge chaque vidéo et je publie l’URL dans le Blog, qui est partagé aux enseignants uniquement, afin de privilégier une diffusion au sein de la classe (Ndlr : certaines écoles possèdent déjà l’outil captation & diffusion vidéo qui permet de filmer et/ou intégrer les capsules directement dans l’ENT sans l’héberger au préalable). Je transmets aussi l’URL de chaque vidéo aux enseignants des classes qui les ont réalisées. L’idée est que ça ne reste pas uniquement dans le giron du projet, mais que ça enrichisse aussi leur propre Blog de classe ou d’école. Les vidéos créées par une classe peuvent être récupérées par celle-ci, partagées aux parents des élèves et être visionnées à la maison. Mais pas les vidéos créées par les autres classes. Heureusement, ce parti-pris n’empêche pas les échanges. Les enseignants relaient les commentaires des élèves de leur classe et partagent des informations. La classe de “La mission hérisson” a par exemple remis aux autres classes la fiche technique de la conception de leur abri. 

Quel est l’intérêt de ce type d’initiative pour les élèves ?

Ce sont des projets qui sont riches pédagogiquement, qui font intervenir un grand nombre de compétences, comme le français et les sciences, et qui apportent une source de motivation impressionnante aux élèves. Ce sont vraiment eux qui sont acteurs des vidéos. Ils sont tellement motivés que les enseignants doivent les réfréner un peu en leur expliquant qu’ils ne peuvent pas faire que des vidéos ! Et c’est aussi un régal pour eux de découvrir les reportages publiés par les autres classes. À la fin de la journée, si les cartables sont rangés et qu’il reste cinq minutes, ils en profitent pour regarder tous ensemble la dernière vidéo. Ils adorent !

Que diriez-vous pour encourager celles et ceux qui hésitent à mener ce type de projet ?

Certains enseignants doivent se dire : “ce n’est pas pour moi, je n’ai pas les compétences techniques, etc.” Mais en réalité, créer une WebTV ne nécessite pas tant de connaissances. Les outils de tous les jours sont suffisamment intéressants, on peut déjà réaliser de très bonnes choses. Et je pense qu’ils ne doivent pas hésiter à se rapprocher de leur Erun ou de leur académie, pour être conseillés ou pour se faire prêter du matériel. Il faut se lancer, car ce sont des projets tellement riches que c’est dommage de ne pas oser. C’est à la portée de tout le monde. 

Quelle suite allez-vous donner à l’ENTV ?

Si on reconduit la WebTV l’an prochain, ce qui est très probable, d’autres classes des écoles participantes souhaitent se joindre au projet. Elles ont été témoins de l’engouement et il y a une très forte motivation. Et puis, nous n’avons pas eu de classe de maternelle cette année, donc ça serait un objectif l’an prochain.

A lire aussi

Lycée
Ecole
Collège
14 août 2023

Le déploiement de ONE et NEO au sein d’un établissement, retour d’expérience dans la région des Hauts-de-France

De nombreux établissements scolaires ont adopté les Espaces Numériques de Travail (ENT) pour faciliter la gestion des ressources pédagogiques, la…
Lire la suite
Lycée
Ecole
Collège
9 octobre 2023

En Novembre, nous vous donnons rendez-vous à Madrid et Paris

Educ@Tech du 15 au 17 novembre à Paris En novembre, le grand rendez-vous annuel des professionnels de l’innovation éducative est…
Lire la suite
Ecole
8 juin 2023

Un cadre de confiance et des chartes d’utilisations pour les parents et élèves

ONE est un espace entièrement sécurisé et réservé à la communauté éducative. Seuls les élèves, les enseignants, les parents d’élèves…
Lire la suite