Lycée

Dans les Hauts-de-France, l’opération Les règles du jeu libère la parole sur les menstruations

, Mis à jour le 8 janvier 2024


Parler des règles, trouvez-vous cela culotté ? L’opération Les règles du jeu dans les lycées des Hauts-de-France a pour objectif d’éduquer, de briser le tabou autour des menstruations mais aussi de les dédramatiser. Le projet, élaboré en partenariat avec la société Dans Ma Culotte, s’appuie sur le réseau social éducatif NEO pour organiser des podcasts, des challenges, des interventions en classe et un concours d’écriture.

1,7 million de femmes en France ne peuvent pas se procurer des protections périodiques en quantité suffisante pour leurs règles (Études de l’ifop, mars 2019). Parmi elles, on estime qu’un tiers sont des jeunes filles et des étudiantes. Le tabou régnant autour des règles les force d’autant plus à avoir recours au système D, ce qui constitue un risque important pour leur santé. Ce problème d’accès aux protections périodiques est également un enjeu de solidarité et d’égalité des chances. La précarité menstruelle peut être la cause d’absentéisme, voire de déscolarisation et impacte donc directement la réussite des élèves concernés. Pour garantir l’accès à ce bien de première nécessité aux jeunes, la région Hauts-de-France a installé des distributeurs de protections hygiéniques gratuites dans les lycées.

Se jouer des règles

Afin d’offrir un accompagnement pédagogique à ce dispositif, la région Hauts-de-France, en partenariat avec la Région académique et la DRAAF, a décidé de mettre en place une opération spéciale. « Le problème sociétal de la précarité menstruelle est intimement lié au problème du tabou des règles, puisque c’est aussi parce que l’on n’ose pas en parler que l’on reste dans cette situation compliquée », explique Margaux Trystram, cheffe de projet chez Open Digital Education, l’éditeur de ONE et NEO. Pour délier les langues sur le sujet des menstruations, l’opération donne la parole aux jeunes : « Les élèves sont les mieux placés pour poser les questions qui les taraudent vraiment », précise Margaux. C’est l’un des aspects qui a plu à Noëlle Papay, cofondatrice de la société Dans Ma Culotte, partenaire de l’opération : « Ce projet est vraiment dans les valeurs de Dans Ma Culotte, c’est dédramatiser les règles et en faire un jeu. Quand on peut s’amuser en apprenant, c’est la meilleure manière de pouvoir discuter sans se sentir jugé. »

Les lycéen-ne-s parlent aux lycéen-ne-s

Les jeunes vont pouvoir être créatifs et proactifs ! Tous les mois, des lycéens produiront leur propre émission de radio ou webtv. Ils s’empareront des thématiques de leur choix, telles que le fonctionnement et les douleurs liées aux règles, les règles dans le monde et dans l’histoire ou encore les causes et les conséquences de la précarité menstruelle. Les élèves auront l’occasion de relever des challenges, comme lancer une collecte de protection hygiénique, écrire un poème, etc. Ils bénéficieront aussi d’échanges avec des experts qui interviendront dans leur établissement. L’espace numérique de travail des lycées des Hauts-de-France facilite la mise en place d’un tel projet. Pour Margaux Trystram : « L’ENT permet de faire des collaborations entre les classes sur un même sujet. Cinq classes vont travailler en commun sur le blog des podcasts. C’est un outil puissant pour diffuser de l’information en masse auprès des parents, des enseignants et des élèves. On peut aussi donner de la visibilité à toutes les initiatives locales qui voient le jour dans la région sur ce thème. »

Un sujet pluridisciplinaire, qui concerne les filles ET les garçons

Pour vraiment lever le tabou, l’opération invite les enseignants à aborder les règles dans toutes les disciplines. « C’est une thématique qui regroupe de nombreux sujets, pas juste la santé et l’anatomie. Avec les règles, on peut parler de précarité menstruelle ou d’enjeux écologiques à cause des protections périodiques jetables. On peut parler des règles et du sport, comment bien se sentir dans son corps et dans sa tête. Cela permet de développer sa confiance en soi. Il y a les règles et l’art aussi : comment des artistes ont parlé des règles, de la féminité ou du féminisme », explique Noëlle Papaye. Les enseignants pourront être accompagnés grâce à une Masterclass avec Elise Thiebaut, la journaliste et autrice du livre à succès Ceci est mon sang. Elle partagera sa boîte à outils pour aborder les règles en confiance avec les élèves. L’opération invite tout autant les filles que les garçons à s’emparer de ce sujet. Pour Margaux Trystram : « C’est l’occasion de travailler sur les thématiques d’égalité fille garçon et de se rendre compte que cela concerne tout le monde ». Un point de vue partagé par Noëlle Papay : « pour que chacune puisse s’épanouir à chaque étape de son cycle menstruel, il faut se sentir à l’aise, il faut se sentir protégée et accompagnée. Les hommes ont tout à fait leur rôle à jouer pour que les femmes se sentent bien dans leur culotte et dans leur tête. »

A lire aussi

Lycée
Ecole
Collège
8 novembre 2023

Violences, parlons-en : nos rencontres en ligne pour les classes et les enseignants

En ce mois de novembre et en lien avec la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, Édifice…
Lire la suite
Lycée
Ecole
Collège
15 novembre 2023

Révolution ergonomique : découvrez la nouvelle interface de la Carte mentale

Idéale pour résumer une notion, réviser un cours ou mettre au clair ses idées, la carte mentale a de nombreux…
Lire la suite
Lycée
Ecole
Collège
29 septembre 2023

Ces évolutions qui vont vous faciliter la vie sur ONE & NEO !

Cocher son devoir quand il est terminé, récupérer un Cahier multimédia au format HTML ou envoyer un message sans destinataire…
Lire la suite