Ecole

Le Petit Quovidien, un journal réalisé à distance par les élèves

, Mis à jour le 9 janvier 2024

Professeur des écoles à Paris, Frédéric Dupont réalise, chaque année depuis 20 ans, un journal avec sa classe de CM1. Malgré la fermeture des écoles, cette année n’échappe pas à la règle ! Des étapes de réalisation aux applications utilisées, cet enseignant passionné nous explique comment il a réussi à maintenir, à distance, cette activité aux multiples apports pédagogiques.

ONE : Comment est née l’idée de créer un journal avec la classe ?

Frédéric Dupont : Je suis enseignant depuis septembre 2000 et je fais un journal avec mes élèves depuis cette date. J’ai déjà fait, avec mes différents élèves, 43 journaux ! L’idée m’est venue en 1999 lors d’un stage. J’ai trouvé l’idée très intéressante et je me suis dit que j’essaierai de le faire dès que j’aurais ma classe. Ma directrice de l’époque a accepté mon projet et depuis je poursuis le travail autour de la presse, en le commençant chaque année en mars, au moment de la Semaine de la Presse et des Médias à l’école. Depuis, mes élèves ont réalisé entre deux et quatre journaux par année.

Quels sont les apports pédagogiques visés par cette initiative ?

De nombreux domaines sont abordés lors de la réalisation d’un journal de classe : Français, EMI, EMC… Le premier intérêt c’est la collaboration, car pour arriver à faire un journal, tout le monde doit travailler et échanger avec les autres. Les illustrateurs doivent tenir compte des demandes des autres élèves, les correcteurs doivent corriger leurs camarades, ceux qui sont responsables de la mise en page doivent avoir un regard général sur le travail des autres, etc. Aussi, le choix du titre du journal est un vote collectif parmi les titres qu’ils ont proposés.

Réaliser un journal responsabilise aussi les enfants, car si je suis capable de leur donner quelques informations, ils sont souvent obligés d’aller se renseigner auprès des autres enseignants ou de la directrice pour éclaircir un point incomplet de leur article. L’esprit critique est également abordé lorsqu’on fait une analyse des Unes de nombreux journaux, mais aussi face à la lecture d’un article ou d’une information. Il faut être capable de ne pas prendre une info donnée comme certaine mais croiséer les informations pour être sûr de leur véracité.

Pour le journal, on travaille bien évidemment la production d’écrits, car il y a des règles d’écriture à suivre, la nécessité de faire attention à l’orthographe, la conjugaison, la grammaire… Cela permet de mettre en situation des notions travaillées en classe tout au long de l’année. L’oral est aussi travaillé pour les élèves qui font les interviews. Et comme les enfants doivent écrire à l’ordinateur leur article, il y a aussi une mise en application du travail réalisé en amont sur la découverte du traitement de texte.

Enfin, un autre domaine travaillé avec les illustrateurs, c’est le droit à l’image et les droits d’auteur. Ai-je le droit d’utiliser telle ou telle photographie pour le journal de notre classe ? Travailler sur la réalisation d’un journal, c’est vraiment se pencher sur de multiples domaines abordés en classe…

Retrouvez dans la Bibliothèque de ONE le Blog Les petites plumes, qui présente des ressources utiles pour l’Education aux Médias et à l’Information.

Comment démarre l’organisation du projet ?

Je commence le travail sur la presse avec mes élèves au moment de la Semaine de la Presse et des Médias à l’école. Depuis trois ans maintenant, je sollicite via Twitter mes « Twamis » (amis de Twitter) et mes abonnés qui accepteraient de m’envoyer un quotidien régional. Cette année, j’ai reçu près de 40 journaux régionaux dont pour la première fois, deux titres de l’Île de la Réunion.

Même si cette année, à cause du confinement, je n’ai pas pu les utiliser comme prévu, cela permet aux enfants de voir la diversité des journaux, de trouver des points communs, de trouver aussi des différences, de découvrir l’intérieur d’un journal avec ses rubriques, les différentes tailles de journaux, les différents types de quotidiens (régionaux, nationaux, les gratuits, les spécialisés…). Généralement, je prends 15 jours pour découvrir ce qu’on trouve sur la Une d’un journal, son organisation, son vocabulaire, pour évoquer la place de la photographie, mais aussi pour parler de l’article, de sa composition, de son vocabulaire, de la règle des 5 W (What ?, When ?, Who ?, Where ?, Why ?).

Et ensuite, quelles sont les étapes à suivre ?

Après, tout ce travail de découverte sur la presse et aussi, généralement, la visite de la rédaction du Figaro (grâce à une maman d’élève dont j’ai eu les enfants en classe), nous nous organisons pour réaliser un premier numéro. Cela s’étale environ sur 1 mois et demi.

Après avoir voté pour choisir le nom du journal (cette année, il s’appellera « Le Petit Quovidien »), nous nous organisons en différentes commissions : la commission « Actualités » qui traite ce qui se passe à l’école, la commission « Interview » qui permet d’aller à la rencontre des enseignants ou du personnel de l’école, la commission « Sport » qui présente différents sports ou qui parle de l’actualité sportive, la commission « Conseils » qui présente des idées de lecture, de jeux de société ou de films, la commission « Sondage » qui permet d’avoir 100 réponses de toutes les classes (10 élèves par classe) sur un sujet choisi par un élève, la commission « Jeux et blagues » qui propose des activités en fin de journal, la commission « Illustrations » qui a la charge de dessiner ou de rechercher des images pour chaque article du journal. Chaque élève participe à une de ces commissions.

La Carte mentale permet de constituer et imager les groupes de travail.

En plus de ces commissions, deux autres sont aussi mises en place : une pour les relecteurs et une pour la mise en page. La première concerne trois élèves qui doivent relire et corriger les articles de la classe avant que je les regarde à mon tour. La seconde concerne la Une de notre journal avec trois autres élèves qui choisissent les articles à mettre en Une ainsi que les images qui seront mises en Une.

Un planning est également organisé avec une date limite pour rendre son article, généralement, dix jours avant la publication finale. Ces 10 jours permettent d’organiser dans le journal les différents articles, aux illustrateurs de rechercher sur Internet les images nécessaires, aux trois élèves concernés par la mise en page de la Une de la faire avec moi. Cela permet aussi de faire les photocopies du journal avant la publication.

Quelles applications utilisez-vous pour faire participer tous les élèves, qu’ils soient en présentiel ou à distance ?

Alors que généralement, je fais tout en classe, cette année, avec le confinement au moment de la Semaine de la Presse et des Médias à l’école, il a fallu travailler différemment. Pour la première fois depuis 20 ans, l’ensemble du journal est réalisé en distanciel.

Ainsi, lors de cette semaine (du 23 au 28 mars 2020), les enfants devaient me poser des questions sur la presse ou le métier de journaliste. À partir de leurs questions, j’ai créé cinq capsules explicatives où je répondais chaque jour à quelques questions posées par les élèves. Ensuite, j’ai créé des capsules sur la Une et sur l’article, afin d’insister sur des points importants que je traite généralement en classe. Toutes les capsules ont été mises sur ma chaîne Youtube puis intégrées dans un blog de l’ENT ONE. Le blog m’a permis aussi de faire un suivi avec eux de l’évolution de notre journal au fur et à mesure des semaines.

Le Blog est le support choisi pour présenter un carnet de bord de l’avancement du projet.

J’ai utilisé la carte mentale pour présenter et compléter les différentes commissions. Et après toutes ces découvertes, nous avons choisi le titre de notre journal. Chaque élève a noté deux propositions sur un Pad collaboratif de ONE, puis nous avons voté via un sondage en ligne. J’ai aussi utilisé le Pad collaboratif pour organiser le journal après le choix des différentes commissions, et en particulier pour que chacun indique ses besoins en illustrations.

Le Pad collaboratif, qui permet la co-rédaction d’un même document en simultané, a été utilisé dans le cadre d’une session de brainstorming pour trouver le nom du journal.

Pour organiser les différentes commissions mais aussi pour suivre l’évolution des articles, j’ai fait plusieurs visioconférences soit en groupe classe soit en petits groupes (chaque commission) soit en individuel. Les visioconférences ont également permis aux élèves qui devaient faire des interviews de les réaliser. Enfin, les enfants communiquent avec moi par la messagerie de ONE pour m’envoyer les articles écrits ou les illustrations.

Quels seront les sujets abordés dans votre premier numéro et quand sera-t-il diffusé ?

Cette année nous ne ferons qu’un seul et unique numéro. Le Petit Quovidien sera publié le vendredi 19 juin 2020. Comme tous les élèves ne reviendront pas à l’école, je leur fournirai une version en PDF. Les élèves qui seront en classe auront aussi la version papier.

La Une du journal de la classe.

Les sujets seront divers comme toujours mais cette année, la Covid-19 aura évidemment une place importante. Un élève a écrit un article sur les applaudissements qui se déroulent à 20h pour les soignants, une élève évoque le confinement, une autre élève a décidé d’écrire un article sur la nouvelle organisation de l’école et de la classe depuis la reprise de mi-mai. Il y aura aussi l’interview d’une infirmière. Et des questions sur le sujet sont également posées à la directrice de l’école et à une enseignante de CM2.

À côté de cela, on pourra retrouver des articles sur notre classe robotique, sur les défis réalisés par la classe pendant le confinement, des jeux (mots mêlés, des charades, des rébus, des blagues…), des conseils (livres, films, jeux vidéos, jeux de société et musique), et la découverte d’un sport original, le lancer de fromage !

A lire aussi

Ecole
1 juin 2023

Comment se déroule la transition d’année scolaire sur ONE ?

Vous avez des questions sur la conservation des contenus ou sur le chargement des comptes à la rentrée ? Pas…
Lire la suite
Lycée
Ecole
Collège
29 septembre 2023

Ces évolutions qui vont vous faciliter la vie sur ONE & NEO !

Cocher son devoir quand il est terminé, récupérer un Cahier multimédia au format HTML ou envoyer un message sans destinataire…
Lire la suite
Lycée
Ecole
Collège
24 novembre 2023

Consultez vos cahiers multimédias à tout moment sur ONE ou NEO Pocket

Tout le monde adore le Cahier multimédia ! Selon notre dernier sondage, il s’agit même de l’application préférée des enseignants.
Lire la suite